Comment aborder la question du salaire en entretien d’embauche ?

On en convient, parler de prétentions salariales n’est jamais évident lors d’un entretien d’embauche. Pourtant, aborder le sujet est important afin de vérifier que le poste corresponde bien à vos prétentions salariales. Clarifier cette question est un gain de temps pour vous, et pour votre peut être futur employeur. Comment aborder la délicate question du salaire en entretien d’embauche ?

Parler salaire en entretien d’embauche, d’accord, mais quelles-sont vos prétentions salariales ?

Pour pouvoir aborder la question, vous devez déjà savoir où vous vous situez ! Il y a bien sûr votre salaire idéal, mais il y a surtout les exigences du marché. Les prétentions salariales sont un savant mélange entre : ce que vous espérez, ce que dit le marché local du travail, le coût de la vie et votre expérience.

Le juste salaire

Le juste salaire et le même langage ! Quand on parle de salaire, on parle de brut annuel. Incluez dans votre négociation la part variable (13e mois, intéressement, véhicule,…) qui aura forcément un impact sur votre salaire fixe mensuel.

Par ailleurs, ne tentez pas d’exagérer ou de minimiser vos prétentions salariales. Les recruteurs ont une excellente connaissance du marché de l’emploi. Si vous exigez un salaire plus important par rapport à votre précédente expérience professionnelle, justifiez l’augmentation (par vos acquis, vos expériences, et la façon dont vos compétences vont servir le développement de l’entreprise).

Introduire la question du salaire lors d’un entretien d’embauche

La question du salaire est généralement évoquée par le recruteur. Peut-être vous a-t-il même confié la fourchette lors de votre entretien téléphonique. Si votre employeur ne parle pas de rémunération, abordez le sujet en fin d’entretien. Il est important d’en parler lors du premier rendez-vous dans le cas où le recrutement s’effectuerait en plusieurs étapes.

Si parler d’argent a tendance à être tabou, n’oubliez-pas que la négociation salariale fait partie de l’échange professionnel ! C’est une conversation tout à fait normale, et le recruteur est en mesure de le comprendre.

Vous aimez ? Partagez !