La force d’une équipe au sein d’une entreprise dépend principalement de deux choses : sa cohésion, et sa composition. La cohésion repose entre autre sur le management, et la capacité à fédérer du manager.

Être capable de fédérer, souder entraîner dans la poursuite d’un objectif partagé fait partie des compétences du savoir-être fortement appréciées par les recruteurs.

Que signifie la capacité à fédérer une équipe ?

Être capable de fédérer une équipe signifie être en mesure de donner un projet d’équipe, et de maintenir la motivation. Ainsi, un bon manager qui est doté de cette compétence est généralement capable de :

-Stimuler la motivation en véhiculant la perception du progrès
-Maintenir et développer une cohésion entre les membres d’une équipe
-Donner une « vision » à l’équipe. C’est-à-dire à notamment fédérer l’équipe dans le pourquoi d’un projet.

Une personne dotée de cette compétence est généralement un bon communicant. Elle est en mesure de communiquer sa vision, les résultats positifs et négatifs à ses équipes. Mais aussi de les y faire adhérer.

Sans jamais imposer son point de vue,  le bon fédérateur se place dans une posture d’écoute et de partage des informations. Il crée en fait un système sain où les différents interlocuteurs ont une place claire, et oeuvrent en harmonie. En cas de conflit le fédérateur apaise la situation et trouve une solution.

Entre médiation, communication et management, la capacité à fédérer est une compétence indispensable pour l’exercice de certains métiers.

Comment faire valoir sa capacité à fédérer sur son CV ?

Sur un CV : une affirmation = une justification.  Ainsi, simplement reléguer votre capacité à fédérer dans la case « compétences » serait une erreur. Pour prouver votre qualité pourquoi ne pas détailler certaines de vos missions ? Vous avez managé une équipe pour mener à bien un projet au sein de votre ancienne entreprise ? Indiquez en quelques mots la nature du projet, la méthode employée pour fédérer l’équipe et les résultats atteints.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les dirigeants ne sont pas les seuls à pouvoir émettre des recommandations sur un profil. Pourquoi ne pas demander aux personnes de votre ancienne équipe un feedback ? Vos collaborateurs sont les mieux placés pour juger de votre capacité à fédérer.

Comment faire valoir sa capacité à fédérer lors d’un entretien d’embauche ?

Pour démontrer votre capacité à fédérer lors d’un entretien d’embauche, procédez avec méthode. Expliquez la nature du projet qui vous a été confié, évoquez quelques situations complexes rencontrées et non compromettantes et la façon dont vous les avez résolues. Précisez les résultats et les facteurs qui ont permis de les atteindre.

Attention, il ne s’agit pas là de dévoiler des informations clés sur votre ancienne entreprise. Concentrez-vous sur la méthode, ce qui intéresse réellement le recruteur.

Tous ensemble pour trouver un emploi

Les entreprises éphémères pour l’emploi réunissent pendant six semaines 50 personnes en recherche d’emploi. Elles oeuvrent toutes dans le même but : trouver un emploi ! Pour soi, pour lui, pour elle, pour tous. Une démarche collective qui nécessite une forte capacité à fédérer.

Les autres compétences professionnelles du savoir-être :

curieuxVous êtes curieux ? C’est peut-être grâce à ça qu’on vous embauchera !

>Lire notre article sur  la curiosité


Comment valoriser son sens de l'organisation en entreprise ?Comment valoriser son sens de l’organisation en entreprise ?

>Lire l’article sur le sens de l’organisation


réactivité est une compétence professionnelleLa réactivité est une compétence professionnelle

>Lire notre article sur la réactivité


savoir gérer son stressSavoir gérer son stress est une compétence professionnelle

>Lire notre article sur la compétence du savoir-être : gestion du stress

 

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.