Mentionner une RQTH sur un CV ou en entretien d’embauche

Vous craignez d’être victime de discrimination ou vous ignorez si l’entreprise est en faveur de l’emploi de personnes Reconnues comme ayant la Qualité de Travailleur Handicapé ? Si légalement rien ne vous oblige à mentionner une RQTH sur votre CV ni en entretien, il faut toujours garder à l’esprit que de nombreuses entreprises sont désormais impliquées en faveur de l’emploi de personnes Reconnues comme ayant la Qualité de Travailleur Handicapé.

Mentionner une RQTH dans votre recherche d’emploi : Ce que dit la loi

Légalement, un candidat n’est pas tenu de révéler son handicap à un employeur potentiel. Et du côté de l’employeur, celui-ci n’est pas tenu de vous questionner sur la nature ni l’origine de votre handicap. C’est votre choix d’aborder ou non cette question d’autant plus si vous ignorez la politique de l’entreprise à ce sujet. Pourtant, à l’heure d’aujourd’hui, les entreprises de plus de 20 salariés sont tenues au quota de 6% de travailleurs handicapés dans leurs effectifs. Une obligation légale depuis la loi du 10 juillet 1987. Dans certains cas, mentionner une RQTH sur un CV peut vous permettre de toucher les recruteurs qui ont une politique de recrutement active en matière de handicap.

Bon, à savoir, en tant que travailleur handicapé vous avez des droits spécifiques dans l’environnement professionnel comme la possibilité d’aménager votre poste de travail, vos horaires…

Mentionner une RQTH pour permettre des discussions transparentes

Annoncez votre RQTH dans votre CV ou votre lettre de motivation sans négliger vos compétences peut vous permettre de montrer que vous avez pleinement conscience de votre handicap et d’ouvrir la discussion pour d’éventuels aménagements nécessaires. Sans tabou, montrez que vous êtes prêt à en discuter d’autant plus si les aménagements nécessaires pour vous accueillir au sein d’une entreprise sont minimes voir inexistants. Si votre handicap nécessite un aménagement de poste plus poussé, mieux vaut être transparent dès le départ pour éviter des situations complexes à gérer pour les deux parties lors de votre arrivée dans l’entreprise.

Mettre en avant les avantages pour l’employeur à recruter une personne RQTH

Trouvez le juste équilibre entre vos compétences et les avantages pour l’entreprise à recruter une personne RQTH. Certes une entreprise bénéficie d’aides spécifiques à l’embauche de personnes handicapées, mais ce constat ne doit pas être l’unique raison de votre embauche. De plus, une entreprise qui vous contactera en ayant pleinement conscience de votre RQTH aura déjà à l’esprit que vos compétences sont plus importantes que votre handicap. Une question de moins à aborder lors de votre rendez-vous qui vous permettra d’être plus serein avant cette rencontre. Petite astuce, montrer au futur employeur qu’être handicapé, c’est savoir faire plus avec moins. Une compétence pas donnée à tout le monde.

Indiquez votre RQTH dans votre lettre de motivation

Vous pouvez choisir d’indiquer votre RQTH dans votre lettre de motivation plutôt que dans votre CV. Ainsi votre CV sera accès sur vos compétences. Dans votre lettre de motivation vous pouvez prévoir un paragraphe en fin de lettre expliquant votre situation et expliquer si c’est le cas, la raison d’une possible rupture dans votre expérience professionnelle tout en précisant si vous devez bénéficier d’aménagement spécifique, sans en faire trop. Vous pouvez même ajouter une note d’humour ou de dérision à ce sujet ! Ajoutez également, sans trop développer votre situation, que vous êtes prêt à en discuter lors d’un entretien.

A lire également

Vous aimerez aussi...