Qu’est-ce que le savoir-être et pourquoi c’est important de l’évoquer en entretien ?

Élément essentiel à faire valoir lors d’un entretien, le savoir-être prend de plus en plus de place pour les entreprises. A distinguer du savoir-faire, qu’est-ce que le savoir-être et pourquoi est-il si important d’aborder les soft skills en entretien ?

Distinguer savoir, savoir-faire et savoir-être

En France, on distingue savoir, savoir-faire et savoir-être. Le premier le savoir, concerne tous les grands domaines théoriques qui permettent de maîtriser un métier, il correspond à ce que « je sais ». Le savoir-faire, ce que « je fais » précisera les compétences et capacités pour réaliser une tâche. Enfin le savoir-être va définir les qualités personnelles, il s’agit de ce que « je suis ». Appelé aussi savoir comportemental, dans le cadre professionnel le savoir-être reflète la manière dont vous vous comportez dans un environnement. Mais attention, le savoir-être est indissociable des savoirs et du savoir-faire.

Comment mettre en avant son savoir-être ?

Plus difficile à exprimer que le savoir-faire, le savoir-être est subjectif et peut ne pas être vu de la même manière suivant son interlocuteur. Ce genre de compétences ne s’acquiert pas à l’école et pourtant nous les mettons tous en pratique sans même en être conscient. Pour être conscient de son propre savoir-être, il faut d’abord pouvoir le lister.

Quelle personne suis-je au travail ? Quelles attitudes ai-je pu adopter dans des situations complexes ? Curieux, autonome, autoritaire, ponctuel, pointilleux… à vous de déterminer ce qui vous correspond le mieux ! Vous l’aurez compris, le savoir-être est votre attitude dans le milieu professionnel.

Illustrez vos propos d’exemples sur le terrain pour valoriser votre savoir-être

Mettre en avant donc son savoir-être en entretien ne se fera pas de manière brute. Pas question d’énoncer une liste de vos attitudes professionnelles de type “je suis organisé, je m’adapte facilement, j’aime le travail en équipe…” Au cours d’un entretien, c’est au recruteur de juger suivant vos réponses de vos traits de caractère. Le candidat sait-il se remettre en question ? Est-il humble, maître de lui-même ?

Pourra-t-il facilement s’adapter à l’entreprise ? A vous de mettre en avant vos qualités en toute humilité et de montrer que vous êtes capable de vous adapter à toutes sortes de situations en trouvant des exemples qui illustrent vos qualités personnelles dans votre expérience professionnelle.

A lire également

Vous aimerez aussi...

Quand reprendre le travail après un burn out ?

Revenir au travail après un burn-out n’est pas une décision simple à prendre. Afin de vous remettre de l’épuisement professionnel, vous devez vous guérir du poids allostatique (les symptômes de