Covid 19 : Les nouvelles compétences demandées par les entreprises

Monde d’avant, monde d’après. Nous avons beaucoup entendu ces expressions ces derniers mois. Comme si il y avait un avant Covid et un après. Que la pandémie inédite aurait des impacts profonds sur notre société. Les entreprises sont nombreuses à se tourner vers l’avenir, et il faut le dire, la pandémie a un impact et en aura un sur les compétences recherchées. Quelles sont les compétences recherchées par les entreprises dans l’après Covid ?

Les entreprises veulent des salariés flexibles et agiles

C’est presque une évidence. La pandémie a poussé tout le monde à s’adapter, et même à s’adapter rapidement. Les entreprises qui recrutent a mis en évidence le besoin d’agilité, d’adaptation au changement. Effectuer des tâches en dehors des rôles habituels, changer de lieu de travail, travailler à distance…autant d’adaptations qui requièrent des personnes flexibles et agiles.

Maîtrise des nouvelles technologies

Visioconférence, CRM,… l’ère actuelle a poussé les entreprises à s’équiper, ou à renforcer l’utilisation d’outils numériques. Le COVID 19 a accéléré les progrès dans le domaine de la technologie et c’est par conséquent une compétence demandée. Par technologie, les outils suivants s’entendent : collaboration, visioconférence, partage de fichiers, apprentissage à distance et outils de gestion.

Analyse des données

L’objectif ? Anticiper et planifier ! Dans ce qui a ressemblé à un chaos, il a fallu émettre des prédictions. C’est le rôle du digital, de l’analyste, mais cette compétence tend à devenir utile pour toutes les divisions d’une entreprise. Comprendre les chiffres, c’est être capable de prendre des décisions avisées et rapides en fonction de ces derniers. Un atout encore plus précieux en période de crise.

Gestion du stress

Lors d’une crise, qu’elle soit sanitaire ou pas, le stress subi est encore plus important pour les salariés. Stress, pensées négatives, pression réduisent la productivité. Les salariés qui savent gérer leur stress, et qui font preuve de positivisme face aux difficultés sont de plus en plus recherchés. C’est toujours la notion d’adaptation qui est visée, les entreprises cherchent à savoir si en cas de crise, le salarié saura adapter ses compétences, mais restera aussi motivé face à la nouvelle « normalité ». d’organiser et de réaliser des événements virtuels ne sera plus facultative mais essentielle pour tous.

Vous aimez ? Partagez !