Comment rédiger une lettre de démission ?

C’est la dernière étape pour mettre fin à votre carrière dans la société dans laquelle vous êtes salarié. Même si vous avez déjà dit que vous partiez, la lettre de démission va acter la fin de votre collaboration. Attention cependant, une lettre de démission n’est pas un moyen de régler vos comptes, bien au contraire. Elle doit être positive, et mettre en valeur votre expérience au sein de l’entreprise. Il est conseillé de garder de bonnes relations avec ses anciennes expériences professionnelles, vous ne savez-pas de quoi l’avenir est fait.

Ce que contient une lettre de démission

Une lettre de démission n’a pas besoin d’être longue, on aborde généralement ces points : La date à laquelle elle a été rédigée, la date du préavis donné à l’entreprise Le nom et le poste de la personne à qui elle est adressée Un paragraphe qui exprime votre volonté de mettre fin à votre contrat Votre signature et vos coordonnées

Remercier et proposer votre accompagnement

Afin de conserver de bonnes relations avec votre entreprise, n’hésitez-pas à rappeler que vous êtes prêt à accompagner votre remplacement. Expliquez que vos missions en cours seront finalisées, et que toutes les informations nécessaires à la reprise de vos tâches seront communiquées. Enfin, même si vous n’avez pas que des souvenirs positifs, remerciez votre employeur, vos managers et vos collègues. N’abordez que les bons moments.

Lettre de démission : ce qu’on évite de dire

Votre employeur conservera probablement le document, et pourrait y faire référence si une autre entreprise venait à le solliciter pour parler de vous. Une lettre de démission critique ou qui n’évoque que des mauvais moments pourrait se retourner contre vous !

Vous aimez ? Partagez !