Comment serrer la main d’un recruteur ?

On n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression ! La poignée de main fait partie de la première impression que vous laisserez au recruteur. Trop molle vous manquez de confiance en vous, trop ferme, vous êtes dominateur… Quelle est la poignée de main idéale ? Comment serrer la main d’un recruteur ?

Ce que dit la poignée de main molle de vous

La poignée de main molle peut dire que vous n’êtes pas vraiment intéressé, vous manquez d’enthousiasme face à l’emploi, ou que vous manquez de confiance en vous. Dans les deux cas vous ne donnerez pas une image positive au recruteur !

Une poignée de main trop ferme

Vous vous croyez le meilleur ? Vous êtes trop sûr de vous, et l’excès de confiance n’est jamais conseillé ! Le recruteur y verra une tentative de domination, un manque d’humilité. Il pourra même imaginer que votre excès de confiance en vous

La poignée de main rapide

Vous êtes pressé ? Une poignée de main trop brève donnera l’impression à votre recruteur que vous voulez mettre fin rapidement à l’entretien. Soit vous êtes nerveux, soit vous n’êtes pas assez motivé. On vous laisse conclure en quoi cela peut vous desservir.

La main sur l’épaule en serrant la main du recruteur

Vous êtes trop familier voire condescendant. Alors que vous imaginiez qu’il s’agissait d’un geste de convivialité, le recruteur pensera que vous êtes au pire condescendant au mieux trop familier.

Avec les deux mains

Si vous connaissez très bien le recruteur, vous pouvez envisager cette poignée de main chaleureuse. En revanche si ce n’est pas le cas, il sera dans l’incompréhension. Pourquoi cette familiarité ? Pourquoi semblez-vous être compatissant ?

La poignée de main trop longue

Vous avez fini ? Une poignée de main trop longue c’est gênant, pourquoi ne lachez-vous rien ainsi ? La bonne poignée de main n’est ni trop brève, ni trop longue, ni trop molle, ni trop ferme !

A lire également

Vous aimerez aussi...