Perrine Liénard chargée de recrutement chez PAC : « Les candidats veulent de plus en plus que les entreprises prennent en compte le côté humain. »

Dans Paroles de DRH, nous laissons aujourd’hui s’exprimer Perrine Lénard chargée de recrutement chez PAC, un Cabinet de recrutement spécialisé en informatique. L’occasion d’en savoir plus sur ce qu’a changé la crise sanitaire dans le recrutement de ces métiers spécifiques de plus en plus demandés,.

Après des études en ressources humaines, Perrine Liénard est rentrée chez PAC, un cabinet de recrutement spécialisé en informatique.

Missions, CDI… Son travail consiste à recruter tous types de profils : techniciens, administrateurs réseau, directeur de projets… et cela au niveau national.

 

Sa manière de recruter ?

 

Perrine utilise différents outils pour recruter la grande majorité du temps en visio. « Suivant le client, l’entretien va consister à voir les motivations, les attentes du candidat. »

Les compétences sont essentielles mais côté savoir-être, Perrine nous confie que ce qui revient le plus souvent c’est l’autonomie du candidat mais sinon « Peu de clients ciblent le savoir-être d’abord et le forment ensuite. « 

Perrine utilise des jobboard, l’APEC, Monster, Pôle emploi et turnover IT et pour les profils plus complexes à chasser, elle se rend sur LinkedIn.

 

Depuis la crise sanitaire, qu’est-ce qui a changé ?

 

« Des deux côtés on a eu des changements mais de manière encore plus prononcée au niveau des candidats. Beaucoup de candidats dans le domaine de l’informatique demandent 100% de télétravail et ont beaucoup d’exigences sur l’équilibre vie pro/vie perso. Parfois c’est mal perçu du côté de nos clients. En effet, de nombreuses entreprises souhaitent avoir des salariés en présentiel. »

 

Trouver la bonne équation entre vie professionnelle et vie personnelle…

 

« Les candidats veulent de plus en plus que les entreprises prennent en compte le côté humain. Beaucoup soulignent le fait que les recruteurs ne prennent pas en compte cette partie là mais côté recrutement, je pense qu’il ne faut pas oublier que c’est le monde du travail. Par exemple, un candidat souhaite rester à la maison car il a eu un enfant et souhaite pouvoir le garder en travaillant. Mais pour moi, ce type de discours n’est pas très professionnel. »

Merci à Perrine Liénard d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.
https://www.pac.jobs/

A lire également

Vous aimerez aussi...

Qu’est-ce qu’un contrat CEE ?

Les personnes exerçant de façon temporelle dans le monde de l’animation sont réglementées par des normes de travail particulières. Ces dernières sont toutes mentionnées dans