Comment écrire une lettre de motivation ?

Plusieurs personnes voient leur candidature rejetée lors d’une embauche et pour cause, une lettre de motivation jugée banale, voire non pertinente. Sachez que ce document est le premier contact entre vous et votre recruteur et s’il est de mauvaise qualité, vos chances d’être pris sont limitées. Pour cela, sa rédaction doit être unique, originale, convaincante et surtout adaptée au type d’emploi pour lequel vous postulez. Voici comment s’y prendre.

Le fond

Pour bien écrire une lettre de motivation, le premier réflexe à avoir est de miser sur la qualité du contenu. En effet, le fond de votre demande doit regrouper un ensemble d’arguments qui poussera le lecteur à retenir votre candidature. N’oubliez pas qu’il a assez de lettres de motivation à lire, vous devez donc vous démarquer du lot et mettre toutes les chances de votre côté.

Les indications obligatoires

La rédaction de votre lettre de motivation doit commencer par les mentions obligatoires. Celles-ci doivent figurer impérativement et à la bonne place sur le document. Il s’agit entre autres de votre identité, celle du recruteur et bien évidemment de l’objet. Dans l’angle supérieur gauche, mettez votre prénom, nom, adresse, e-mail, téléphone ou tout autre moyen de vous contacter.

À droite, doit figurer l’identité du recruteur, la personne à qui la lettre de motivation est adressée. Quant à l’objet, il s’agit de reprendre le titre du poste, par exemple, « Candidature au poste d’Assistant en Ressources Humaines ».

Les paragraphes

Dans un premier paragraphe, vous devez démontrer à la société que vous la connaissez et que vous avez compris ses besoins. Dans le deuxième, décrivez votre parcours académique, professionnel en insistant sur vos atouts. Il s’agit de prouver en quoi votre profil serait idéal. Le but est de montrer au lecteur en quoi vos compétences lui seraient utiles avec des phrases comme « j’ai réalisé, j’ai fait ».

Toutefois, vous ne devez pas détailler vos différents parcours, ce serait une répétition inutile de votre Curriculum Vitæ. En outre, soyez concis et précis sans verser dans de la surestimation et évitez d’exagérer vos compétences. Dans le troisième paragraphe, il faudra dire ce qui vous a poussé à postuler et les bénéfices mutuels de la collaboration entre vous deux. Pour finir, vous devez faire une dernière ligne en faisant état de votre disponibilité au détour d’une formule de politesse.

La forme

Une lettre de motivation n’est pas jugée que de par le contenu, mais également à travers la présentation de l’ensemble du document. Vous pouvez bien agencer vos idées et produire un écrit de qualité, vos chances seront réduites si ce dernier ne se présente pas convenablement. Ainsi, s’il faut le rappeler, vous devez éviter les fautes d’orthographe et de grammaire. Aucune ne doit figurer dans votre lettre de motivation. Ne vous fiez pas aux correcteurs de votre ordinateur ou téléphone, vous devez vous relire deux ou trois fois afin de détecter d’éventuelles omissions. Par ailleurs, il est recommandé de produire une lettre de motivation sur une seule page maximum pour ne pas ennuyer le recruteur.

Vous devez faire usage d’une seule police de caractères sur l’ensemble du document, elle ne doit pas être trop grosse ni trop petite. Optez pour une mise en page bien aérée, avec des interlignes permettant d’identifier aisément vos paragraphes. Si possible, songez à justifier le document.

A lire également

Vous aimerez aussi...

Quand reprendre le travail après un burn out ?

Revenir au travail après un burn-out n’est pas une décision simple à prendre. Afin de vous remettre de l’épuisement professionnel, vous devez vous guérir du poids allostatique (les symptômes de