Transmission et accompagnement : une mission commune pour la CCIAMP et les Entreprises Ephémères pour l’Emploi

Tandem – le Hub du Mentorat et les Entreprises Ephémères pour l’Emploi ont la même conviction : être ensemble est un facteur de réussite. C’est en croisant les parcours et en engageant les acteurs de l’emploi qu’on parvient à pérenniser des projets professionnels, qu’il s’agisse de la recherche d’un poste ou d’une création d’entreprise. Rencontre avec les acteurs de cette coopération en faveur des associés des Entreprises Ephémères pour l’Emploi.

« Quelqu’un qui veut retourner vers l’emploi ou créer sa propre activité a une chance de survie ou de réussite, après trois ans, qui est de l’ordre d’un tiers (30 % à 35%). Ce taux est doublé quand il est accompagné par un Mentor. » (Fabrice Alimi, Vice-Président de la CCIAMP)

Créé il y a 4 ans, le dispositif propose à des « entrepreneurs expérimentés » d’accompagner vers l’emploi ou vers l’entreprenariat des personnes, quand les EEE se centrent sur le collectif pour que chaque demandeur d’emploi concrétise son projet professionnel. Autant dire que l’histoire entre les deux acteurs était écrite. C’est dans le cadre de Work’Up Massilia, entreprise éphémère de Marseille, que le partenariat s’est noué. Ibtissam Masmoudi associée de Work’Up Massilia a recueilli les propos de Fabrice Alimi (Vice-Président de la CCIAMP), Hélène Marcesse (Chargée de Mission CCIAMP) et Didier Krief (co-fondateur des EEE). Une interview croisée pour bien comprendre le concept, les enjeux et la philosophie de Tandem le Hub du Mentorat.

Tandem – Le Hub du Mentorat connecte entrepreneurs confirmés et demandeurs d’emploi ou entrepreneurs en herbe

D’un côté nous avons des demandeurs d’emploi ou des entrepreneurs dans leurs débuts. De l’autre nous avons des entrepreneurs confirmés et des cadres expérimentés prêts à partager leurs expériences. Ensemble ils forment un « Tandem » pour aller plus vite, pour grandir et « savoir devenir ». « Les Mentors sont soit des entrepreneurs expérimentés, soit des cadres, ou soit des collaborateurs qui sont aujourd’hui dans une situation professionnellement positive et veulent transmettre à ceux qui veulent y entrer ou y retourner. » (Hélène Marcesse) Dans ce duo, le Mentor est présent pour partager bénévolement ses expériences, pour écouter et conseiller le Mentoré mais aussi pour lui faire bénéficier d’un réseau. Le Mentoré, lui, est invité à partager ses difficultés, à solliciter le Mentor pour répondre à certaines problématiques.

« Le Mentor vient apporter en plus le regard du monde professionnel et de l’entreprise. Dans l’entreprenariat, c’est dans le partage de son expérience justement, pour passer le cap des 3 ans, ou traverser une période compliquée, et c’est vrai également dans la recherche d’emploi. Mais aussi c’est la mise en réseau, le conseil, la posture. C’est le regard du professionnel sur un candidat qui est déjà dans une dynamique de recherche et qui est d’ores et déjà accompagné par un partenaire. Le mentor vient accélérer la réussite des mentorés. » (Hélène Marcesse)

La CCI à l’initiative de Tandem le Hub du Mentorat agit dans cette relation comme « tiers de confiance ». Pour les partenaires, c’est la garantie que « les choses sont faites de manière sérieuse et transparente » (Fabrice Alimi). Les partenaires de l’emploi et de l’entreprenariat sont le dernier ingrédient de ce matching positif. En contact quotidien avec de futurs bénéficiaires, ils participent à la mise en relation de Mentors et Mentorés.

« On offre la possibilité à des structures partenaires du dispositif telles que les Entreprises Ephémères pour l’Emploi (il y en a une quarantaine aujourd’hui) et qui s’occupent d’un public qui a ou aurait besoin d’être mentoré, de les mettre en relation avec des Mentors. Nous, on vient prospecter, motiver, sensibiliser des mentors qui viennent se mettre à disposition. Il y a une plateforme de matching permettant de cibler le Mentor correspondant pour un public déterminé… » (Fabrice Alimi)

Le panel des partenaires est large et va de l’Apec, des missions locales en passant par les organismes d’insertion et de l’entreprenariat. C’est en tant que partenaires de l’emploi que les Entreprises Ephémères pour l’Emploi, et Tandem – Le Hub du Mentorat se sont rapprochés. Dans le cadre du partenariat, une vingtaine de mentors accompagneront les associés de Work’Up Massilia.

« En sachant que les mentors ont matché sur la plateforme en fonction du profil des associés inscrits. Des résultats de mentors engagés sur le territoire peuvent apporter leur expertise dans leur domaine par leur bienveillance et leur conseil. » (Hélène Marcesse)

Une belle façon de prolonger l’action des EEE.

« C’est formidable, parce que c’est aussi la suite logique de notre action. Car au bout des six semaines du programme il y a des mentors qui sont là pour prendre notre relai et continuer l’action initiée. On ne pouvait que se rencontrer et s’en féliciter. » (Didier Krief)

 

Hélène Marcesse – Photo Mathieu Zacchi

« On doit faire en sorte que le public soit accompagné le mieux possible » (Fabrice Alimi)

L’accompagnement est la clé du succès, et Tandem – Le Hub du Mentorat a prouvé son efficacité. « Avec un accompagnement du mentorat, nous sommes à plus de 70 % sur une réussite dans la recherche d’emploi », se réjouit Hélène Marcesse à ce sujet. Ce Tandem permet de doubler les chances de réussite ! « Donc pourquoi se priver de quelque chose de facile, simple, avec du bon sens et qui ne coûte pas un sou. Les mentors se mettent à disposition bénévolement. Les très faibles frais engendrés sont simplement ceux nécessaires à disposer d’infrastructures opérationnelles pour assurer un bon matching et un suivi qualitatif entre Mentor et Mentoré. » (Fabrice Alimi)

Au-delà du bénéfice individuel, ces dispositifs ont un impact positif sur le territoire. Sur le volet de l’emploi, ils participent au comblement du décalage entre l’offre et la demande, problématique rencontrée à Marseille et dans de nombreuses villes.

« Quelqu’un venant de l’extérieur du territoire pourrait se dire : « je ne comprends pas », d’un côté il y a 80 000 à 100 000 chômeurs et il nous manque 60 000 à 80 000 emplois. Il y a une anomalie. Bien sûr ! Des dispositifs comme les Entreprises Ephémères pour l’Emploi, se concentrant sur la population, accompagnent les candidats putatifs vers ces emplois disponibles. Cela doit permettre de mettre en selle toute une population ou un certain public. » (Fabrice Alimi) A Marseille plus précisément, ils illustrent « l’énergie constructive positive et porteuse » qui règne dans la 2ème ville de France.

Loin de l’image qui s’en dégage de ville sale et désorganisée, ils prouvent que « Marseille vit et dégage une énergie phénoménale.

D’ailleurs, le président Macron, lui-même, est tombé amoureux de Marseille, car il y a cette énergie qui lui ressemble un peu (sans faire de la politique). Une énergie constructive, positive et porteuse. On fait jeu collectif avec les Entreprises Éphémères pour l’Emploi, la CCI, et les autres entités. On fabrique les conditions de l’attractivité du territoire. » (Fabrice Alimi)

Doubler ses chances de réussite, se sentir soutenu, bénéficier de conseils avisés, c’est ce que permet Tandem – Le Hub du Mentorat. L’initiative a réuni à ce jour 250 Mentors, créé 150 Tandems et noué 34 partenariats.

« J’aimerais que tous ceux qui vont lire mon témoignage se l’approprient et sachent dire à tous ceux qui sont à la recherche d’un emploi, ou éloignés de l’emploi, ou qui ont envie de créer leur job : « n’ayez crainte on ne vous juge pas, on ne vous regarde pas comme un être bizarre, on vient vous filer un coup de main, vous aider à passer un cap ! » (Fabrice Alimi)

https://hubdumentorat.fr/

 

Photo : Mathieu Zacchi

A lire également

Vous aimerez aussi...

Comment répondre à un mail de candidature ?

Qu’importe l’intérêt que vous suscite un mail de candidature, il est d’usage d’y répondre. Mais comment faut-il s’y prendre ? En effet, selon votre choix, il y a plusieurs sortes