Le toyotisme est-il toujours d’actualité ?

Au fil des années, les méthodes de travail dans les entreprises ont connu de grandes évolutions. Du taylorisme au fordisme, les entreprises ne cessent de modifier leur organisation de travail pour s’adapter à l’évolution de la situation économique. C’est ainsi que le toyotisme fit son apparition dans les années 1962. Jadis, cette méthode de travail était très en vogue, mais de nos jours qu’en est-il réellement ?

Qu’est-ce que le toyotisme ?

Le toyotisme est un principe d’organisation de travail qui a été mis en place par l’ingénieur japonais Taiichi Ono et Sakichi Toyoda, fondateur de Toyota. Bien qu’elle soit différente dans son exécution et sa mise en place, cette méthode s’inspire du fordisme de Henry Ford. Elle vise en effet le partage des responsabilités et la séparation à tous les niveaux des fonctions dans l’entreprise.

Le toyotisme permet un plein épanouissement du travailleur et une reconnaissance de son apport tant sur le plan psychologique que physique. Encore appelé système Ohno, ce modèle d’organisation de travail japonais a été la méthode phare appliquée au sein de l’industrie TOYOTA. Comme toutes les autres méthodes, son objectif reste l’atteinte avec efficacité d’un bon niveau de production. C’est pourquoi, il repose sur un certain nombre de principes importants.

Quels sont les principes de bases du toyotisme ?

L’objectif principal du toyotisme étant basé sur la recherche de l’efficacité, il prône le respect de certaines pratiques fondamentales. En premier lieu, il doit être pratiqué une politique de production en rapport avec la demande du marché. Celle-ci en effet est mise en place pour mieux gérer les flux afin d’éviter les pertes et gaspillages de stocks. Le toyotisme du fondateur TOYOTA s’adapte donc aux résultats des ventes et permet de suivre la tendance des flux.

En second lieu, cette méthode vise le bien-être des ouvriers ou travailleurs à travers la valorisation de leur travail. Ainsi, tous les travailleurs sont impliqués dans la qualité et sont également responsables du rendement de l’entreprise. Ils sont donc plus efficaces et productifs tout le long du processus de production. Enfin, le toyotisme accorde de l’importance à la gestion de l’espace de travail. Le rangement et l’organisation de l’espace sont donc des pratiques toutes aussi importantes au sein de l’entreprise.

Le toyotisme est-il d’actualité de nos jours ?

Le modèle d’organisation du toyotisme a eu du succès dans les entreprises dans les années 50. La réussite de l’industrie TOYOTA témoigne bien de l’efficacité de ce système. De nos jours, certaines industries conservent toujours cette méthode, mais avec une pointe de changement dans l’exécution. Elles reprennent notamment quelques principes de bases du toyotisme tels que le juste à temps, la recherche permanente de qualité…

Ce modèle offre donc plusieurs avantages pour les entreprises surtout en raison de la concurrence qui s’installe de plus en plus. Les variations du marché deviennent plus difficiles à suivre, ce qui pousse les industries à être plus flexibles dans leur production. De plus, les travailleurs sont plus privilégiés et leurs compétences mieux valorisées dans la vie de l’entreprise.

Pour conclure, on peut aisément dire que le toyotisme est toujours d’actualité. Certaines entreprises usent de ce modèle pour atteindre une efficacité optimale, mais également pour faire face aux fluctuations économiques.

A lire également

Vous aimerez aussi...

Quelle photo mettre sur un profil Linkedin ?

Réussir un bon profil Linkedin c’est savoir valoriser ses expériences professionnelles et ses compétences mais c’est aussi mettre une photo de profil qui reflète l’image