Comment réaliser un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est une démarche adaptée permettant à tout professionnel de faire évoluer sa carrière. Il y trouve l’occasion de mieux valoriser son savoir-faire et ses compétences afin d’accéder à un meilleur poste. Plusieurs étapes sont indispensables à sa mise en œuvre conformément aux textes réglementaires.

Les préparatifs à toute démarche de bilan de compétences

La décision d’effectuer un bilan de compétences peut intervenir librement à la suite d’un licenciement, d’une volonté du travailleur de progresser à son poste. Cette démarche est réalisable auprès d’entreprises spécialisées, d’experts ou de consultants agréés. En fonction de sa disponibilité, le candidat peut opter pour un bilan en ligne.

Si vous occupez un poste de travail, il vous faut rédiger une demande manuscrite et l’adresser à votre employeur. Il y sera précisé la date, la durée et le nom de la structure choisie pour vous aider à concrétiser votre bilan. Lorsqu’il est programmé durant les horaires professionnels, le code du travail prescrit de solliciter un congé. Ce dernier devra être demandé 60 jours avant la date prévue pour le début des entretiens individuels.

L’employeur dispose d’un temps de réponse de 30 jours. Il peut valider directement votre projet ou reporter celui-ci sans toutefois dépasser la limite de 6 mois. Dans l’éventualité où le bilan doit avoir lieu en dehors du temps de travail, votre demande est à expédier à l’un des organismes paritaires agréés par les autorités publiques. Toutefois, la personne en situation de chômage adresse sa requête à un conseiller emploi.

L’entretien préliminaire relatif au bilan

L’entretien préliminaire est nécessaire pour définir les besoins du candidat. Il s’agit d’une phase de découverte au cours duquel le consultant applique un protocole déterminé pour cerner vos attentes personnelles. Elle permet d’élaborer de façon concertée les objectifs de la démarche. Par ce travail de découverte, le consultant vous aidera par exemple à mettre en lumière vos qualités, valeurs professionnelles. Vous aurez également une idée claire des intérêts qui vous motivent au travail ainsi que des compétences acquises jusqu’ici. Loin d’influencer votre jugement, ses questions serviront à révéler vos motivations et souhaits.

Les séances des tests individuels du bilan de compétences

La phase des tests individuels correspond à une phase d’analyses et d’investigations. Vous aurez à y passer par exemple un test de personnalité, un test d’orientation ou encore un test d’aptitude. Les tests sont conçus sous forme de jeux destinés à révéler vos centres d’intérêt. L’expert-formateur procèdera à un examen de votre parcours afin de cibler vos compétences principales : savoir-être relationnel, savoirs techniques… Les échanges vous donneront un aperçu exhaustif sur vos capacités actuelles et potentielles. Chacune des séances dure 2 à 3 heures pour un total horaire de 15 heures. Cela équivaut à 5 entretiens au minimum, planifiés sur plusieurs semaines.

Synthèse des résultats des tests et rédaction de rapport

La synthèse des résultats des tests a pour finalité de vous faire apprécier l’ensemble des expériences et temps forts de votre carrière. Vos atouts et points faibles constituent une base pour déterminer les types de postes professionnels les mieux adaptés à votre profil. Les conclusions serviront de repères pour choisir votre orientation future. Pour élaborer la synthèse, il vous sera demandé après chaque séance de remplir des fiches et d’y mentionner vos aspirations. Avec celles-ci, le consultant rédigera un rapport où figurera un plan d’actions par échéance.

A lire également

Vous aimerez aussi...

Quand reprendre le travail après un burn out ?

Revenir au travail après un burn-out n’est pas une décision simple à prendre. Afin de vous remettre de l’épuisement professionnel, vous devez vous guérir du poids allostatique (les symptômes de