Ludovic Favray : « Il faut réconcilier le monde de l’entreprise avec les candidats à l’emploi »

Ludovic Favray, directeur du magasin Chaussea à Vannes

Tout comme les Entreprises Éphémères pour l’emploi, des initiatives pour aider les personnes à trouver un emploi sont lancées.

The job est un concept unique et innovant dans lequel le CV et la lettre de motivation n’existent plus. Ludovic Favray, directeur du magasin Chaussea à Vannes, a décidé de bousculer les habitudes du recrutement en lançant une journée pas comme les autres dans sa ville le 29 mars prochain.

Son objectif :  réconcilier le monde de l’entreprise avec les candidats à l’emploi !

Tout a commencé il y a deux ans, lors du confinement. Alors qu’il existait une problématique de recrutement, Ludovic Favray, profite de passer un mois à la maison, pour réfléchir à un nouveau fonctionnement « Aujourd’hui le recrutement reste protocolaire ! J’ai essayé d’imaginer quelque chose de plus fun ! » Il décide de partir à la rencontre d’entreprises et des entrepreneurs, afin de connaître leurs difficultés et de leur proposer un  concept insolite.

The Job : 2minutes 30 pour séduire des recruteurs, dans le noir !

 « Le concept est simple, on va proposer à une soixantaine de candidats de venir face à un panel de recruteurs pour se présenter durant 2 min 30. Pas de trame, ils seront libres d’expression et tout cela va se dérouler dans le noir ! »

Ludovic Favray a réussi à séduire une soixantaine de recruteurs pour participer à cet événement et les demandes continuent d’arriver. « On a réussi à mobiliser tous secteurs d’activités, alors que les forums de l’emploi sont en général spécialisés dans des domaines d’activités ».

Les postes qui seront ouverts ce jour-là : Serveur, vendeur, manager, responsable de magasin, secrétaire de direction, les métiers de l’industrie, de la restauration, de l’hôtellerie, de la grande distribution.

= > The Job va se dérouler le 29 mars 2022 à Vannes

Comment voyez-vous le recrutement aujourd’hui, en tant que directeur de magasin ?

« Il y a eu des changements d’habitude avec ce que l’on a vécu ces deux dernières années mais aujourd’hui il faut que les entreprises se recentrent sur l’emploi et la manière de recruter. Le CV c’est bien mais il n’y a plus de personnalité, tous les CV se ressemblent. Le fait de rencontrer une personne autour d’une table et d’échanger même un minimum de temps, ça peut changer la donne ! Je procède souvent comme ça. Je ne recrute pas sur le CV et même si les candidats viennent dans mon magasin avec un CV et une lettre de motivation ce n’est pas ce que je regarde. C’est plutôt l’envie de venir travailler pour moi qui est essentielle ! »

Peu importe le diplôme, l’école…  En entreprise, on peut former la personne

« Aujourd’hui il faut se remettre en question, on a tous des difficultés à recruter. Une personne qui n’a pas de travail c’est compliqué pour elle et une entreprise qui manque de salariés c’est aussi compliqué pour elle ! »

 

Voilà une belle initiative qui vient bousculer les habitudes du recrutement. Nous viendrons prendre des nouvelles de ce concept !

A lire également

Vous aimerez aussi...