Comment rédiger un rapport d’intégration ?

À la fin de leur période d’intégration, qui dure généralement trois mois, les nouveaux employés sont tenus de rédiger un rapport. Celui-ci évoque tout ce qu’ils ont trouvé d’intéressant ou de surprenant depuis qu’ils ont rejoint l’entreprise. Voici comment rédiger un rapport d’intégration.

Introduction du rapport

Dans le tout premier chapitre de votre rapport d’intégration, vous devez introduire le sujet dudit document en cours de discussion. Vous devez y inclure des informations connues sur le sujet ou le thème ainsi que vos approches. Il faut également fournir des données générales sur le sujet.

Le corps principal du rapport

Il faut commencer à travailler sur les quatre sections dans le corps principal du rapport d’intégration. Pour ce faire, vous devez faire la description objective des choses qui vous ont étonnées (maximum 600 mots). Ensuite, passez à l’interprétation sur le « pourquoi » de ces évènements. Ici, vous devez juxtaposer votre point de vue avec celui des membres de l’entreprise.

Réalisez une recherche personnelle pour mieux comprendre les enjeux (environ 1 000 mots). Enfin passez à l’évaluation et recherche personnelle (approximativement 1 000 mots). Il faut aussi y mentionner les informations sur les différentes méthodes et approches de recherche que vous avez utilisées pour obtenir les résultats de votre analyse.

Bibliographie et source

Vous devez vous assurer de fournir suffisamment de références à la fin du rapport. Il faut y mentionner une liste de toutes les données ou sources d’information que vous avez utilisées lors de vos recherches.

A lire également

Vous aimerez aussi...

Comment répondre à un mail de candidature ?

Qu’importe l’intérêt que vous suscite un mail de candidature, il est d’usage d’y répondre. Mais comment faut-il s’y prendre ? En effet, selon votre choix, il y a plusieurs sortes