Priscillia Rossi, fondatrice de Leihia « A partir du moment où vous êtes épanoui, vous allez rayonner autrement dans votre vie ! »

Priscillia Rossi, fondatrice de Leihia

Avec une expérience de près de 25 ans dans les plus grandes entreprises du domaine hyper concurrentiel du digital et de la tech, Priscillia Rossi décide de se consacrer entièrement à défendre le droit de chacun à avoir un travail !

« J’ai eu la chance de bénéficier des 30 années de travaux de R&D opérées par Michel Serres à la demande du gouvernement Bérégovoy par Edith Cresson. A cette époque-là déjà, début des années 90, Edith Cresson pensait que si on injectait la thématique du sens au cœur de la thématique de l’emploi, on pourrait sans doute aider à faire baisser le chômage. Les travaux ont été abandonnés à la suite d’un changement gouvernemental. Michel Serre est retourné à l’académie en revanche son fidèle ami et compagnon de route Michel Authier, moins connu du grand public, a continué de développer ses travaux ! Lors de ma rencontre avec Michel Authier, ça été une évidence ! Quand Michel Serres explique à la fin de Petite Poucette, que finalement l’Adn humain sera un Adn professionnel où chacun pourra trouver ses grains de talents et exprimer son plein potentiel,  cela a résonné en moi ! J’ai eu la chance que les travaux me soient légués et là j’ai su que Leihia pouvait naître ! »

Leihia, la seule start-up du domaine RH qui remet l’humain au cœur de la technologie

 

Cette rencontre et ces travaux font évoluer Leihia : « On a retravaillé complétement tout le projet, l’algorithme de base s’appuie sur l’arbre des connaissances qui nous permet d’interagir avec n’importe quel public ! Leihia vous pose des questions, vous présente des images et vous restitue votre ADN professionnel, en d’autres termes, votre ikigai professionnel ! »

Leihia c’est la première plateforme sociale et sociétale qui invite la technologie à se recentrer sur l’humain, en alignant en même temps les valeurs et émotions des entreprises et celles des individus, pour répondre aux enjeux mondiaux de performance économique.

Pour Priscillia Rossi, il n’est pas question de parler de test de personnalité  « On n’est pas du tout un test de personnalité ! Je ne viens pas vous dire si vous êtes un profil droit ou un profil gauche, je viens vous dire : « Voilà tous vos grains de talents et tous ces talents mis bout à bout donnent des métiers ! » ».

 Lehia : Une solution différente et une expérience transformatrice

« Je monitore tous les jours le niveau de satisfaction de nos talents et aujourd’hui on est véritablement considéré comme une solution résolument différente et une expérience transformatrice pour les talents comme les recruteurs. »

A qui s’adresse Leihia ?

Pour Priscillia, pas de doute, Leihia s’adresse à tout le monde à partir de 14 ans et est gratuit !

« Le prisme de la gratuité pour les talents est une absolue priorité pour moi ! Aujourd’hui la quête de sens professionnelle est une urgence environnementale dont l’accès ne doit pas être monnayé. C’est ainsi que nous pourrons bâtir ensemble, une nouvelle société moins clivée, dans laquelle chacun et chacune trouve sa place. »

Comment cela fonctionne côté talents ?

Les talents sont invités à créer un compte puis parler avec Leihia afin d’obtenir leur bilan de talents et compétences. Ensuite ils ont accès à un espace gestion de carrière pour piloter leur carrière professionnelle et leur employabilité.

Leihia  vous révèle vos talents, puis vous suggère les emplois vraiment faits pour vous. « Nos talents n’ont désormais plus besoin de cv pour candidater, Leihia s’en charge à leur place.
Si les talents souhaitent aller plus loin et souhaitent être connectés à un coach professionnel, ils peuvent le faire directement à partir de leur espace gestion de carrière, grâce à notre maillage de coachs professionnels Leihiens. Cette prestation peut être prise en charge par le CPF du bénéficiaire.« 

Leihia porte de belles histoires…

 Révéler son potentiel, découvrir sa nature profonde, s’épanouir dans son travail… autant de raisons qui poussent les personnes qu’elles soient en poste ou non, à franchir le cap et vivre l’expérience Leihia. Forcément, cela donne de belles histoires comme nous le partage Priscillia Rossi :

« J’ai une belle expérience de quelqu’un qui a démarré dans la comptabilité, qui était ensuite contrôleur de gestion, et qui avait toujours ce sentiment d’inachevé et de ne pas être à sa place… Cette personne a fait son bilan de talents et compétences et j’ai eu la chance de l’accompagner. Après son bilan je lui ai dit « le chemin sera long, mais le métier vraiment fait pour vous c’est Product Owner  ! Il s’agit de la personne qui, dans un département technologique, va être le patron du produit. Le cursus de formation pour atteindre ce poste, c’était pour ce talent de faire une école de reconversion dans le développement web, de faire ses armes en tant que développeur web, pour ensuite aller dans une entreprise agile qui saura reconnaitre ses talents, et lui proposera de prendre la direction produit au bout de quelques années. Cela à résonner en lui très fort et aujourd’hui il est développeur web ! »

Des changements de carrière mais aussi la possibilité de redonner espoir à des personnes qui ont perdu confiance en elle :
« J’ai accompagné un demandeur d’emploi longue durée, bénéficiaire du RSA, qui allait être expulsé. Notre premier travail avec ces publics-là c’est de leur redonner espoir ! Car eux, pensent qu’ils ne valent rien et que le seul métier fait pour eux s’oriente dans le secteur du service à la personne. On a eu la chance que cette personne s’adresse à nous. On a étudié en profondeur son bilan de talents et de compétences et on lui a dit qu’elle avait tout intérêt à travailler dans la restauration ! Nous lui avons proposé de l’accompagner sur la durée. Son urgence c’était le logement. Alors nous lui avons trouvé un travail nourri, logé, blanchi, au sein d’un employeur éthique et inclusif qui a su reconnaitre ses talents. L’objectif désormais de cette personne, est d’intégrer le centre de formation de notre client pour devenir chef de parti ! »

Révolution de l’emploi avec inversement des rôles

Leihia est arrivé alors que la France s’est retrouvée confinée mais juste avant cela, le monde de l’emploi était déjà bouleversé.
Pour la fondatrice de Leihia, « On a des entreprises qui vivent une véritable révolution du monde de l’emploi. Il faut comprendre que l’on n’a pas inventé un nouveau système mais on a décalé un système. On est tous un héritage de la révolution industrielle. On a tous, dans nos cellules, ce mode d’exécution dans lequel ce sont les recruteurs qui ont un pouvoir sur le collaborateur. Avec l’accélération numérique et digitale puis la covid, on s’est retrouvé dans une situation inédite en France dans laquelle on n’a pas changé les choses mais on a inversé le paradigme ! »

La situation actuelle est inédite pour les recruteurs

En effet, Leihia propose ses services aux talents mais également aux entreprises et aux recruteurs qui se retrouvent aujourd’hui dans une situation inédite.
D’après Priscillia Rossi, « les recruteurs sont démunis, pour un mot de travers le collaborateur s’en va ! Les périodes d’essai ne vont pas au bout, le collaborateur a pris le pouvoir dans sa relation avec son patron.  Les recruteurs s’adressent à nous car ils ont compris que recruter en alignant un CV, donc du déclaratif, avec un profil de poste, également du déclaratif, c’est comme lancer une bouteille à la mer, noyée dans un océan d’annonces. Nos clients ont envie de recruter autrement, des talents réellement alignés sur leurs valeurs et leurs exigences. De la même manière qu’on offre un bilan de talents et de compétences aux talents, pour les recruteurs la matrice va déterminer la singularité de leurs métiers. 
Chez Leihia, tous les critères obligatoires sont des critères éliminatoires. La proximité entre un emploi et un talent est opéré en alignant l’ikigai* professionnel du talent avec la singularité du métier de nos clients.  Être développeur web chez Leihia, ce n’est pas la même chose que chez Blablacar ! »
*« Ikigai » est un mot japonais qu’on peut traduire par « raison d’être/de vivre ».

Priscillia Rossi : « Je rêve d’un monde déclivé ! »

« Quand on me demande si la prise de contrôle du marché de l’emploi par les talents est  une bonne chose, je réponds par la négative. En effet, à partir du moment où vous avez une position dominante cela crée des fossés. Je rêve d’un monde déclivé dans lequel on observerait une réelle circularisation des talents et dans lequel chacun trouverait sa place! »

Être épanoui au travail pour rayonner dans sa vie…

Pour Priscillia Rossi être épanoui dans son travail est essentiel et cela peut permettre de résoudre de nombreux dysfonctionnement.

« Le travail régit une grande partie de notre vie. A partir du moment où vous êtes épanoui, vous allez rayonner autrement dans votre vie ! Je pense que l’employeur n’a pas la responsabilité sociale du bonheur d’un collaborateur puisque le bonheur est intérieur ! En revanche les conditions de l’épanouissement pour moi sont une urgence sociétale ! Si vous êtes heureux de vous lever le matin, mathématiquement vous rayonnez autrement et votre employeur va passer d’un système de méfiance voir de défiance à un système de confiance. De plus, on pourra redonner à l’emploi ses lettres de noblesse ! »

Conseils de Priscillia Rossi pour les talents à la recherche d’un emploi

« La première chose est de savoir ce que l’on souhaite faire intrinsèquement, de se mettre en mouvement et de ne jamais renoncer à ses rêves car le chemin peut être long !
Ensuite, de la même manière qu’on utilise des techniques aujourd’hui pour mieux capter les talents qui nous conviennent, c’est de bien réfléchir à pourquoi je veux faire cet emploi et d’utiliser des techniques de marketing de soi pour se présenter autrement sur le marché de l’emploi ! Enfin, je pense qu’il faut éviter les cv classiques et surtout parler avec passion pour faire la différence !
 »

Découvrir Leihia

A lire également

Vous aimerez aussi...

Comment répondre à un mail de candidature ?

Qu’importe l’intérêt que vous suscite un mail de candidature, il est d’usage d’y répondre. Mais comment faut-il s’y prendre ? En effet, selon votre choix, il y a plusieurs sortes