Paroles de DRH : Laura Pedro

Paroles de Laura Pedro, chargée de recrutement chez TalentPeople : « Il faut donner sa chance à chaque candidat »

Laura Pedro s’est découvert très tôt une passion pour ce métier plein de challenges, « ça a été une évidence pour moi, le contact avec les autres, être l’intermédiaire entre le manager et les candidats, cette adrénaline qu’on ressent lorsqu’on accompagne une mission, c’est stimulant ! »
Après quatre ans passée dans une agence d’emploi, elle a décidé de rejoindre TalentPeople en tant que chargée de recrutement pour pouvoir consacrer plus de temps à ses missions.

Au sein de TalentPeople, son nouveau challenge s’articule autour de 4 grands points :

Attirer grâce à la marque employeur via les réseaux sociaux et en particulier Linkedin
Mettre en avant l’expérience candidat par les réponses, la réactivité car, pour elle, cette
transparence et ce dynamisme sont des points forts pour donner envie aux candidats
Mettre l’accent sur l’expérience collaborateur et surtout l’intégration et le suivi qui sont souvent oubliés
– Et enfin, former et accompagner les recruteurs de demain via le partage de bonnes pratiques ou encore des petits « tips » à mettre en place au quotidien.

En tant que recruteur, il faut être capable de voir plus loin que les diplômes et les compétences.

 

En général, les recruteurs n’appellent pas tous les candidats qui postulent, souvent par manque de temps. Or, pour Laura Pedro, il faut donner sa chance à tous. « Un candidat n’a peut-être pas le CV ou le profil idéal mais il peut avoir le savoir-être, la motivation et des compétences transférables pour le poste recherché et sans avoir appelé l’ensemble des postulants, le risque c’est de laisser passer le bon candidat. »

Linkedin, un outil essentiel pour les recruteurs et les candidats

Durant son parcours professionnel, elle a aussi découvert une autre facette du métier, avec ses failles et ses dérives. C’est pourquoi, elle a décidé d’investir les réseaux sociaux et en particulier Linkedin, pour faire bouger les choses.

Avec plus de 12000 abonnés sur Linkedin, Laura Pedro veut donc montrer qu’il existe d’autres
modalités de recrutement. « Il faut arrêter les process de recrutement à rallonge qui font passer à côté du candidat recherché. Et pour des postes pour lesquels il y a soi-disant une pénurie de
candidature, il faut donner sa chance aux candidats et proposer une formation ou un
accompagnement. ».


Linkedin est un outil essentiel pour le recrutement notamment par la marque employeur. « Je n’ai pas besoin d’aller sourcer des candidats, ils viennent à moi. Il faut que les entreprises comprennent qu’aujourd’hui, dans un marché de l’emploi aussi dynamique, il faut être actif et se démarquer ».
Pour elle, il ne suffit plus d’avoir un grand nom ou proposer un salaire élevé pour donner envie aux candidats. « Ils cherchent des conditions de travail, une ambiance, tout un écosystème qui va donner envie d’intégrer l’entreprise ».

Côté candidats, Linkedin représente également un outil incontournable dans la recherche d’emploi. La plateforme permet de trouver le bon contact et de se mettre en relation avec les recruteurs ou les RH des entreprises. C’est une véritable opportunité d’être vu. Pour Laura Pedro, il ne faut pas hésiter à utiliser le story telling sur son profil. « Cela permet de se démarquer et de vous faire connaître. Il faut évidemment parler de son expertise métier mais il ne faut pas hésiter à parler de soi ou à raconter sa recherche d’emploi, comment on s’y prend, quelles sont les déconvenues rencontrées, etc. »

CV et lettre de motivation, essentiels ou dépassés ?


« Côté CV, je ne me formalise pas vraiment des détails type forme, heure d’envoi, adresse d’envoi, etc. Comme j’appelle tous les candidats, le CV n’est qu’un support à l’échange qui ne reflète qu’une part de la personne et de la personnalité du candidat. Concernant la lettre de motivation, je ne la demande pas systématiquement mais prend toujours le temps de la lire si elle est vraiment personnalisée ».

 

J’y vais ou j’y vais pas ?


Aujourd’hui le marché de l’emploi est très dynamique voire en tension sur certains secteurs, il y a
donc beaucoup d’opportunités. Certaines entreprises recrutent mais elles sont tellement attractives qu’elles n’ont pas besoin de poster une offre d’emploi pour pourvoir le poste car il y a déjà des candidatures spontanées. « Il ne faut donc pas se dire, ce n’est pas le bon moment parce qu’il n’y a pas d’offres. Il faut postuler et être pro-actif ! »

 

Suivre Laudra Pedro sur LinkedIn

A lire également