Nos Associés Racontent : Didier VERPOORT, associé de l’entreprise éphémère de Dunkerque

Didier VERPOORT, associé de l’entreprise éphémère

Jobs en Nord, l’entreprise Ephémère de Dunkerque nous propose le portrait d’un de ses associés, celui de Didier VERPOORT.

Quel service de l’entreprise éphémère as-tu rejoins ? 

Je suis associé attaché au service des ressources humaines.

Quelles sont tes tâches au sein de ce service? 

Notre activité au sein du service RH consiste à aider l’ensemble des associés à  préparer leur CV, on les recevant au cours d’un entretien pour expliquer leur parcours leurs attentes et leurs projets 

On les aide aussi à se  préparer grâce à des simulations d’entretiens, en se mettant dans la peau d’un recruteur.

Enfin, nous effectuons aussi des tâches administratives la gestion des absences, des présences et les fournitures.

Nous sommes le support de toutes les activités que peuvent faire l’assistant des ressources humaines au sein d’une entreprise ordinaire/

Pourriez- vous me retracer votre parcours  avant de rejoindre l’entreprise Ephémère ?

J’ai  plus de 30 ans de carrière dans le domaine de l’industrie, À l’âge de 22 j’ai rejoint l’entreprise Whirlpool, dans laquelle j’ai pu gagner en expériences grâce aux différents postes au sein desquels j’ai évolué, dans différents secteurs (développement de produit, de la production…).

Seulement, après 28 ans de bons et loyaux services, j’ai dû quitter l’entreprise suite à un licenciement économique .

En 2018 j’ai travaillé chez WN FACTORY et en 2019 j’ai été embauché par AGECO Agencement, deux entreprises industrielles qui ont fermées leurs portes aujourd’hui 

Pour quelles raisons as-tu-souhaité participer à cette Entreprise Ephémère ?

Après trois licenciements consécutifs j’ai décidé de changer de voie, et devenir formateur. En effet, je  souhaite  transmettre  mes connaissances et le savoir que j’ai pu acquérir tout au long de ma vie. Néanmoins je reste ouvert à des postes en industrie  et toutes les offres qui seront susceptibles de me correspondre.


Interview réalisée par le service communication de Jobs en Nord

 

A lire également

Vous aimerez aussi...