Entretien avec Jackson Richardson

ATOUTALENTS : Bonjour, Christine et Dorothée associées chez ATOUTALENTS au service communication. Tout d’abord, merci pour cette journée exceptionnelle passée parmi nous, nous sommes honorés de votre présence et avons quelques questions à vous poser à propos de cette journée d’échanges.

ATOUTALENTS : Quel est votre ressenti à l’issue de cette journée au sein d’AtouTalents?

Jackson R : Je me suis régalé ! Le ressenti que j’ai, comme je vous ai dit au départ c’est surtout d’avoir pu partager mes aventures et reçu votre bienveillance. On ne peut pas forcément avoir de retour si ce n’est pas réciproque. Je vous remercie pour cet échange et votre énergie. 

ATOUTALENTS : Vous avez été capitaine et entraineur, est-ce que pour vous, être coach personnel est une continuité naturelle à votre parcours professionnel ? 

Jackson R : C’est quelque chose qui m’animait, j’ai mis le doigt dessus en étant coach. Car être coach c’est accompagner, aider les autres. C’est amener les personnes à progresser, faire émerger la confiance en eux. J’avais envie de persévérer là-dedans. Pour cela, j’ai dû passer une certification. Cela m’a enrichi personnellement. J’ai mis des mots sur des choses que j’avais développé pendant ma carrière professionnelle. On nous apprend à reconnaitre nos valeurs, nos croyances. En premier lieu, on doit apprendre à se connaitre pour pouvoir coacher.

ATOUTALENTS : Qu’est-ce qui vous a séduit dans le concept des entreprises éphémères ? 

Jackson R : la transmission, rencontrer les talents aux profils différents, participer au fait de leur donner envie pour qu’ils aient confiance en eux. Le partage, et la cohésion de groupe.

ATOUTALENTS :  Actuellement, sur quels axes travaillez-vous pour progresser en tant que coach ? 

Jackson R : Je travaille sur la positivité, l’énergie. Je suis dans l’apprentissage de la méditation. J’essaie de rester en harmonie avec mes valeurs : penser à soi, pour être bien et pouvoir transmettre ce bien-être. Il ne faut pas s’oublier. Il faut se préparer, avoir un bon équilibre pour pouvoir coacher au mieux les personnes qu’on accompagne. Il faut savoir réceptionner et ne pas encaisser.

ATOUTALENTS : Quels sont vos projets d’avenir ? 

Jackson R : Mon objectif c’est surtout de collaborer avec des entreprises, de pouvoir faire des interventions et un accompagnement régulier de leurs employés. Car je veux faire du coaching ma vocation. Je veux également continuer le coaching individuel parce que cela me permet d’avoir les pieds sur terre et de me rappeler ce pour quoi j’ai décidé de me lancer dans cette nouvelle expérience.

ATOUTALENTS : merci beaucoup pour cet échange, ça a été un réel plaisir de vous recevoir et de partager des moments privilégiés avec vous. Nous vous souhaitons du succès pour vos futurs projets.

Jackson R : c’est moi qui vous remercie ! bonne fin de journée à vous et bonne continuation.