Interview de Stéphanie

Questions : 

Comment tu te sentais avant d’intégrer les Entreprises Éphémères ? 

J’avais une boule d’angoisse, mais une bonne boule d’angoisse. 

Comment te sens-tu dans ton nouveau travail ? 

Je m’y plais bien ! C’est un CDD à l’hôtel Vendom. Cela pourra déboucher normalement sur un CDI. Les horaires ne sont pas définis, on commence à 9h et on termine quand toutes les chambres sont faites. Le salaire est donc payé au mois, par heure. Dans ce travail, ce que j’aime le moins c’est nettoyer la salle de bain, mais j’adore m’occuper de la chambre, surtout faire le lit ! 

Et ton rêve de devenir contrôleuse SNCF, qu’est-ce que ça devient ? 

Si je continue en CDI avec l’hôtel, c’est un rêve que je mets de côté mais que je garde quand même. Si jamais mon CDD se termine, je tenterai de partir sur cette voie et accomplir mon métier de rêve. 

Quel ressenti tu as sur l’entreprise éphémère ? 

Vraiment, un bon ressenti, mais depuis l’arrivée de Jackson Richardson, c’est aller beaucoup mieux. Grâce à ses ateliers, je me suis sentie libérée. Un grand merci à Entreprise éphémère !