AVIGNON

7 nov au 16 dec 2022

ANTIBES

7 nov au 16 dec 2022

TOULON

19 dec au 3 fév 2023

AVIGNON

7 nov au 16 dec 2022

7 nov au 16 dec 2022​

Parole de DRH : Eureka

Entreprise d’intérim et d’insertion

Intervenante, Madame MATHIANAKIS

Pouvez-vous nous parler d’Eureka, votre activité, l’année de création ?

Eureka est une entreprise d’insertion et d’intérim. Nous faisons partie du groupe LA VARAPPE (Aubagne) qui compte dans le secteur des Bouches-du-Rhône 4 agences. L’agence de Miramas existe depuis 2017. Implanté dans ce secteur géographique pour répondre à la demande Logistique mais également aux chantiers d’insertion initiés par la ville de Miramas.

Comment intégrer vous un intérimaire ? 

Dans un premier temps nous réalisons un entretien de présélection par téléphone. Si la personne correspond aux missions nous lui faisons la proposition. Si ça lui convient, nous lui donnons rendez-vous en agence pour l’inscription. A ce moment-là nous définissons ensemble le projet personnel. Nous voyons si la personne est motivée pour une formation. Nous avons la possibilité de former les intérimaires à la découverte de nouveaux métiers.

Existe-t-il un suivi lors des missions d’intérim ?

Lorsque l’intérimaire est en entreprise nous appelons l’entreprise et l’employé après 35h pour connaître leurs ressentis. Ensuite nous effectuons des entretiens physiques. Si tout se passe bien au bout de deux ans nous contactons à nouveau l’intérimaire même s’il ne fait plus parti de nos effectifs. Il s’agit de savoir s’il a signé un contrat et a aboutit à son projet personnel.

Quels types de formations proposez- vous ? 

Nous pouvons faire des formations dans tous les domaines pour augmenter l’employabilité. En début d’année nous avons différents financements et en fonctions de la demande des clients (les entreprises) nous définissons les métiers recherchés. Ensuite selon les projets nous recrutons six stagiaires et les formons aux métiers sachant que nous allons avoir beaucoup de demande en cours d’année.

Par exemple, dans le secteur de la logistique nous faisons passer les CACES. Sinon ce peut être des formations à la demande du client. Si ce dernier souhaite faire évoluer l’intérimaire présent depuis longtemps, nous l’envoyons alors en formation.

Au point de vue mobilité, est-ce qu’une personne sans permis où sans véhicule pose un frein à son inscription ?

Nous proposerons des missions dans sa ville. Nous nous adaptons le plus possible. Nous cherchons à trouver des solutions pour l’intérimaire. En fonction des lignes de bus, des horaires des plannings, tout est pris en compte. Ça ne sera en aucun cas un frein.

Etes-vous intéressé par des personnes rencontrées lors des entretiens de ce matin ?

Oui tout à fait. Il y’a beaucoup de personnes en reconversion et très polyvalentes qui ne sont pas cantonnées à un métier en particulier. Donc lors de l’entretien en agence nous pourrons leur proposer différentes missions et même les positionner sur de courte durée pour les aider à découvrir de nouveaux métiers et les aider à définir ainsi leur projet professionnel.

Interview du 15/06/22 réalisé par Coralie et Christine