Paroles de DRH : Rachel Marlot – ANRH

Paroles de DRH Job Impact - EEE Lannion Rachel Marlot - ANRH

Rachel Marlot de l’entreprise ANRH est venue rencontrer les associés de Job Impact à Lannion ce mardi 7 juin. A cette occasion, le pôle communication nous présente son parcours, sa vision sur le marché de l’emploi ainsi que ses conseils pour postuler à un emploi.

Après avoir exercé différents métiers, c’est en Amérique du Sud que Rachel Marlot, de l’entreprise ANRH, a connu sa première expérience professionnelle dans le domaine des ressources humaines. Employée par une agence temporaire, sans avoir de diplôme particulier dans ce secteur, elle a ainsi découvert les différents aspects du poste sur le tas.
De retour en France, quelques mois plus tard, décidée à continuer sur cette voie, Rachel Marlot a repris ses études jusqu’à l’obtention d’une licence lui permettant de valider ses acquis. Une expérience réussie à Saint-Gobain et la voilà de nouveau à l’étranger, plus précisément à Milan, jusqu’en janvier 2022, où elle vient s’installer dans une nouvelle région, jusqu’à lors inconnue, le Trégor. A la recherche d’un nouvel emploi, c’est chez ANRH, association loi 1901 pour l’emploi des personnes en situation de handicap, où elle a perçu des valeurs en adéquation avec ses attentes, qu’elle a trouvé son poste actuel.

Le marché de l’emploi dans une situation inédite

Selon Rachel Marlot, actuellement, le marché de l’emploi se trouve, depuis quelques mois, dans une situation inédite avec beaucoup de postes à pourvoir et peu de candidats à postuler. Pourtant, ils ne manquent pas mais il est particulièrement difficile de faire matcher l’offre et la demande.
Publier une annonce d’emploi demande beaucoup de ressources pour une entreprise : du temps pour la rédiger, des moyens financiers pour la diffuser. Et du temps, il en faudra encore, ensuite, lors de la réception des CV. Avec une difficulté, récurrente : leur tri. Bien souvent, ils sont réceptionnés sans lettre de motivation, parfois même sans message l’accompagnant, ni référence à l’annonce pour laquelle postule le candidat. Ce qui génère, pour le recruteur, une perte de temps supplémentaire.

Astuce de recruteur

Pour partager avec nous une astuce de recruteur, Rachel Marlot met l’accent sur la qualité du CV qui est le premier élément que reçoit le recruteur. Il se doit donc d’être particulièrement soigné et dans un format numérique adapté, le pdf. Un fichier Word, par exemple, étant à bannir. Ensuite, il faut toujours penser à accompagner son CV à minima d’un message de présentation, à défaut d’une classique lettre de motivation. Plus de la moitié des candidats ne le font pas. Enfin, quelques jours après son envoi, appeler le recruteur pour s’assurer de sa bonne réception est une façon de démontrer sa motivation pour le poste.

Interview réalisée par Alain Pouteau