AVIGNON

7 nov au 16 dec 2022

ANTIBES

7 nov au 16 dec 2022

TOULON

19 dec au 3 fév 2023

AVIGNON

7 nov au 16 dec 2022

7 nov au 16 dec 2022​

Parental Challenge

Selma El Mouissi nous présente le Parental Challenge.

Le Parental Challenge est né en 2021 dans le seul but d’aider les entreprises à devenir plus parent-friendly. Créé à l’initiative de quatre femmes actives, il s’agit à la fois d’un guide pratique regroupant 100 actions pour créer une politique parentale dans son entreprise mais aussi d’une charte d’engagement pour les entreprises avec 12 mesures simples et accessibles à mettre en place.

Pendant 8 mois, nous avons collecté des témoignages de parents, de recruteurs et de professionnels. Ils nous parlent souvent en anonyme de leurs difficultés ou des initiatives positives qu’ils ont mises en place. Ce dossier n’a pas pour vocation de récompenser les bons élèves et de fustiger les mauvais, mais uniquement de donner la parole sur un sujet qui concerne de nombreux Français.

Pendant 8 mois, nous avons collecté des témoignages de parents, de recruteurs et de professionnels. Ils nous parlent souvent en anonyme de leurs difficultés ou des initiatives positives qu’ils ont mises en place. Ce dossier n’a pas pour vocation de récompenser les bons élèves et de fustiger les mauvais, mais uniquement de donner la parole sur un sujet qui concerne de nombreux Français.

80% des salariés sont parents, comment l'entreprise peut-elle les accompagner ?

L’histoire du Parental Challenge débute lorsque Selma annonce sa grossesse à son employeur. Dans la société pour laquelle elle travaille, Haigo, qui compte une vingtaine de salariés, Selma est la première à être enceinte mais est très rapidement suivie par d’autres femmes dans l’entreprise. La parentalité devient donc un sujet tout nouveau pour cette société.

“ J’ai la chance d’être dans une entreprise où les bases sont hyper saines, on peut proposer des choses. Ici, le bien-être des collaborateurs est important.”

Au moment de sa grossesse, Selma interroge son supérieur sur des questions très basiques concernant sa maternité et son congé. Son boss demande à Selma de se renseigner et de voir ses besoins et ceux des autres futures mamans de l’entreprise pour qu’elles soient au mieux accompagnées.

C’est après de nombreuses recherches qu’elle écrit la nouvelle politique parentale d’Haigo avec une dizaine de mesures qu’elle rend publiques dans un article sur médium.

L’idée du Parental Challenge germe, mais il faudra attendre encore un peu pour que la charte et le guide rédigés par les 4 femmes à l’initiative du projet naissent.

Lors de ses recherches, Selma découvre le livre de Judith Aquien “ Trois mois sous silence ” qui traite du tabou de la condition des femmes en début de grossesse.

“ Finalement tout est fait pour ne pas prendre en compte le premier trimestre de grossesse alors que c’est l’un des moments le plus pénibles de la grossesse et que c’est là où l’on va le moins en parler et donc être moins accompagnées. Tout comme les fausses couches qui concernent un quart des grossesse et qui sont vécues sous silence. "

 

Selma rencontre également lors d’une conférence sur la parentalité, Clémence Pagnon et Isma Lassouani les cofondatrices d’Issence, une entreprise qui vise à accompagner la parentalité dans le monde professionnel. Elles proposent d’ailleurs des formations pour les managers et du coaching pour les salariés.

C’est ainsi que Selma, Judith, Clémence et Isma se rencontrent et se lancent dans l’aventure du Parental Challenge, tel qu’il est pensé aujourd’hui.

Un guide pratique gratuit proposant 100 actions et 12 mesures simples

Elles démarrent par un guide contenant 100 actions en faveur de la considération de la parentalité dans l’entreprise. Les deux tiers des mesures sont à coût 0 avec à chaque étape des rappels légaux.

“ Il y a une vraie méconnaissance de la loi de ce côté là ! Avant de prendre des mesures supplémentaires il faudrait connaître et appliquer le droit du Code du Travail et des Conventions Collectives. Comme les augmentations lors de retours de congé maternité ou d’adoption, qui doivent être automatiques sur la moyenne des augmentations qui ont eu lieu à poste égal dans l’entreprise. On doit également avoir une visite médicale dans les 8 jours qui suivent le retour d’un congé maternité.“

 

Après la création de ce guide, Selma, Judith, Clémence et Isma souhaitent aller encore plus loin. Avec le document, les entreprises peuvent construire leurs politiques parentales sur-mesure, mais avec la Charte elles peuvent se mettre à l’action rapidement et cela très simplement grâce à 12 mesures accessibles pour toutes les entreprises.

“ On voulait que cette Charte soit la plus inclusive possible et accessible à tous types d’entreprises avec des mesures qui concernent la PMA, l’adoption, le second parent, la grossesse… On s’est rendu compte qu’on pensait beaucoup les choses autour de la maternité et de la grossesse, mais il y avait d’autres oubliés.”

Devenir signataire c’est simplement s’engager à mettre en œuvre les 12 mesures dans son entreprise dans l’année de la signature. Dans les trois premiers mois, les créatrices proposent aux entreprises un petit call pour voir avec elles les besoins, les choses qui pourraient bloquer et apporter quelques conseils.

Selma, Judith, Clémence et Isma font cela de manière gratuite avec pour seul objectif que le plus de personnes puissent en bénéficier. “On n’a pas de volonté pécuniaire, le but est simplement de faire progresser les choses et le bien-être des gens”.

A cette heure, Le Parental Challenge c’est une centaine de signataires et pas moins de 12,780 salarié-es impacté-es.

A lire également :