Les questions interdites lors d’un entretien d’embauche

Le saviez-vous ? Lors d’un entretien d’embauche, le recruteur ne peut pas vous poser des questions d’ordre personnel pouvant constituer une discrimination à l’embauche. Seules les questions sur vos capacités professionnelles sont autorisées. Selon l’article L. 1221-6 du Code du travail “les informations demandées lors d’un entretien d’embauche doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l’emploi proposé ou avec l’évaluation des aptitudes professionnelles.”

C’est dans ce cadre que les questions portant sur la vie privée d’un candidat sont interdites lors d’un entretien d’embauche. Avant un entretien, il est donc normal de s’informer sur les questions que l’on peut vous poser ou non.

Des questions sur vos compétences oui, sur votre vie privée non !

Que ce soit des questions sur votre âge, sur votre situation familiale ou sur votre sexualité, le recruteur n’a pas le droit d’aborder le sujet de votre vie privée lors d’un entretien. Même si cela part d’une bonne intention ou un moyen de briser la glace et apprendre à vous connaître, ce type de question peut influencer la décision d’un recruteur. Si vous êtes marié avec des enfants ou célibataire… votre situation ne doit pas être prise en compte dans le système de recrutement.

Il en est de même de votre adresse, autre point qui peut influencer le recrutement. Certains employeurs préfèrent savoir que leurs salariés vivent à proximité de l’entreprise. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est interdit de demander où vous habitez lors d’un entretien. Ainsi tout ce qui n’a pas de rapport avec vos compétences n’a rien à faire dans un entretien. En cas de question sur votre sexualité, vous pouvez attaquer le recruteur en justice, si vous estimez avoir été discriminé en raison de votre orientation sexuelle.

Peut-on vous poser des questions sur votre santé lors d’un entretien ?

Un recruteur peut vous demander de passer une visite médicale avant votre embauche. Certains postes spécifiques nécessitent de passer une visite médicale et votre capacité physique pour effectuer certaines tâches peut être examinée. Mais seul un médecin du travail peut déterminer si vous êtes apte ou non. Il faut savoir que ce médecin ne peut fournir plus d’informations à l’entreprise puisqu’il est tenu au secret médical. En aucun cas votre dossier médical ne peut être transmis à l’employeur c’est clairement interdit par la loi.

Peut-on vous demander quelles sont vos convictions religieuses, politiques ou syndicales ?

Vos convictions religieuses et opinions politiques ne regardent pas un recruteur. Tout comme il est interdit de faire allusion aux appartenances d’un candidat dans une offre d’emploi, il est interdit de poser des questions sur la pratique d’une religion, sur l’appartenance à un syndicat ou sur des opinions politiques lors d’un entretien. Il en est de même pour vos origines qui n’ont pas de rapport avec vos compétences professionnelles.

Faut-il répondre à des questions d’ordre personnel lors d’un entretien d’embauche ?

Si des questions du type “ Avez-vous des enfants ?” “Appartenez-vous à un parti politique ?” “Etes-vous syndiqué ?” “ Où habitez-vous ?” “De quelle origine êtes-vous ?” “Envisagez-vous de fonder une famille prochainement ?” sont posées lors d’un entretien, vous n’avez pas à y répondre. Reste alors à trouver la phrase qui rappellera vos droits de manière diplomate. “Je ne pense pas que la réponse vous en dise long sur mes compétences, mais c’est avec plaisir que nous pourrons discuter de ce sujet ultérieurement !”

A lire également

Vous aimerez aussi...

Quelle photo mettre sur un profil Linkedin ?

Réussir un bon profil Linkedin c’est savoir valoriser ses expériences professionnelles et ses compétences mais c’est aussi mettre une photo de profil qui reflète l’image