Actifs, inactifs, chômeurs : les définitions du chômage

définitions du chômage

Quand on songe à une méthode de calcul du nombre de personnes au chômage, la méthode semble couler de source. Il suffirait de compter le nombre de personnes sans emplois. C’est quand on cherche à préciser les données que les définitions du chômage deviennent plus complexes. Considère-t-on que les personnes ne pouvant pas travailler ( pour cause d’handicap par exemple) sont au chômage ? Il faut distinguer, l’emploi, le chômage et l’inactivité contrainte.

A la définition du chômage s’ajoute la notion de volonté. Une personne qui ne veut pas travailler, est-elle au chômage ? Dans quelle case met-on les saisonniers ? Pour mieux comprendre la situation, revenons sur les définitions du chômage.

Les définitions du chômage du Bureau International du travail

Pour le Bureau international du travail, une personne ayant un emploi est une personne ayant effectué au moins une heure de travail rémunéré au cours de la semaine de référence. Il s’agit également des personnes absentes de leur emploi sous conditions de motifs et de durée.

Un chômeur est donc une personne qui :

– n’a pas travaillé durant une semaine de référence
– est disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours
– a cherché activement un emploi dans le mois précédent ou en avoir trouvé un qui commence dans moins de trois mois.

Une définition restrictive estiment de nombreux spécialistes, en raison de l’exclusion qui est faite des personnes qui travaillent de temps à autre de façon volontaire par exemple.

Un chômage, des chômages ?

C’est notamment ce que considère J.Freyssinet (Le chômage, La Découverte, 1998) qui a décrit un « halo du chômage ». Il existe selon-lui des exclusions de personnes dans la définition du BIT :

– certaines sont sans emploi souhaitent travailler mais sont indisponibles
– d’autres ne recherchent pas d’emploi.

Toutes ces personnes sont alors d’après la définition du BIT classées dans la rubriques des « inactifs », or, le sont-elles réellement ?

Ne pas avoir d’emploi, en rechercher activement un, être disponible pour cet emploi sont les trois critères pour être considéré comme au chômage. Pourtant, d’après J.Freyssinet, ces trois conditions tracent des frontières entre activité, emploi et chômage.

Les personnes ayant un emploi sont opposées aux personnes sans emploi. Les chômeurs sont mis en parallèle avec les inactifs. Or, le « halo du chômage » met en lumière un chevauchement de ces frontières. A côté des chômeurs, il y a le temps partiel subi ou choisi notamment.

Le BIT a défini en 1998 un « sous-emploi », venu compléter sa définition du chômage.
Le « sous-emploi » concerne les personnes qui ont un emploi mais qui :

-travaillent à temps partiel et veulent travailler plus, qui recherchent un emploi en
complément
-qui ont choisi de moins travailler

Que veut dire le taux de chômage ?

En considérant la complexe définition du chômage, que penser des taux régulièrement communiqués dans les médias ? Pour calculer le taux de chômage, deux méthodes : celle de l’INSEE et celle de Pôle Emploi. Deux indicateurs sont employés : celui du BIT dont nous venons de vous parler (calculé par l’INSEE), et le nombre de demandeurs d’emploi inscrits auprès de Pôle Emploi.

Pôle Emploi comptabilise le nombre de demandeurs dans ses fichiers selon certaines catégories. L’INSEE interroge environ 100.000 personnes âgées de 15 ans et plus tous les trimestres.

Summary
Définitions du chômage
Article Name
Définitions du chômage
Description
Comment définir le chômage ? Les définitions permettent de comprendre comment sont calculés les taux en France.
Author
Publisher Name
Entreprises Ephémères pour l'Emploi

A lire également

Vous aimerez aussi...

Qu’est-ce qu’un contrat CEE ?

Les personnes exerçant de façon temporelle dans le monde de l’animation sont réglementées par des normes de travail particulières. Ces dernières sont toutes mentionnées dans