Paroles d’associés de l’Entreprise Éphémère de Lannion « Job Impact » : Alexandre a sonné la cloche !

Alexandre, associé de Job Impact

Alexandre a eu le plaisir de faire tinter la cloche ce matin. Le service Communication de Job Impact se rapproche de lui afin de recueillir son témoignage :

Avant tout, félicitations, nous sommes ravis que ce soit présentée à toi une opportunité. Peux-tu en quelques mots nous retracer ton parcours professionnel et ce qui t’a mené jusqu’à notre navire Entreprise ? 

Alexandre« J’ai suivi une formation en électronique et j’ai travaillé dans ce domaine de suite puis j’ai bifurqué vers la photonique télécom, travaillé comme opérateur fabrication de laser et amplificateurs optiques puis en tant que chef d’équipe pour Alcatel. Par la suite, l’entreprise a fermé pour des raisons économiques. Après une période de recherches d’emploi, j’ai fini par partir à l’étranger travailler sur les chantiers pétroliers. J’y suis resté durant quelques années mais les exigences du poste et l’éloignement ont fini par avoir raison de moi. S’ensuivit une période où j’ai voulu créer mon propre emploi mais je me suis rendu à l’évidence, j’ai besoin de cadre et de structure autour de moi. J’ai vécu une période difficile et d’isolement dont j’ai réussi à sortir en me reprenant en main avec l’aide de Pôle Emploi. Et j’ai décidé de me jeter dans l’aventure des Entreprises Ephémères.»

A ce propos, quel service as-tu rejoint à Job Impact ? 
Alexandre : « Je suis affecté au Service Face à Face. »

Quelles en sont les fonctions ? 
Alexandre : « Nous sommes les agents de terrain de Job Impact, nous dénichons les besoins en recrutement des sociétés par secteur géographique. »

Quels sont tes ressentis concernant notre navire Entreprise ? 
Alexandre :  « J’avoue qu’au départ durant les premières heures, je pensais ne pas rester tant je redoutais d’être écrasé par l’angoisse face au collectif. Puis j’ai senti toute la bienveillance des coaches, une ambiance humaine et détendue, loin de la machine écrasante que je redoutais au départ. Ce fut à mon sens une très bonne étape qui, je l’espère, m’aura donné assez d’élan et me servira de tremplin pour la suite.»

Quels types de contrat et de poste as-tu décroché ? 
Alexandre :  « Je suis engagé pour un CDD de trois mois et demi par la Société Anthénea (suite hôtelière flottante). Je serai en charge de I’ installation des éléments électroniques et la gestion de l’eau à bord des maisons flottantes (filtres, pompage,…). »

Et bien merci de ton témoignage Alexandre, nous te souhaitons toute la réussite possible et selon notre formule consacrée, bon vent à toi.

Propos recueillis par Magdalina Veriter et Aigle Vallart