Job Impact, entreprise Ephemère Lannion

Première semaine, vers une nouvelle aventure

Entreprise éphémère de LANNION

SEMAINE DU 31 mai au 03 juin

31 Mai 2022, sous la houlette de leurs trois navigateurs (Nathalie, Véronique et Sylvain), 52 aventuriers pétris de talents et un peu perdus embarquent sur le navire des Entreprises Ephémères…le but de leur voyage de 7 semaines : suivre la lumière du phare qui les ramènera au port de l’Emploi…

Brisons la glace

Après une présentation de notre future structure par nos navigateurs, l’équipe se répartit momentanément en trois groupes, chacun piloté par l’un d’eux…chaque associé est invité à se présenter et s’il le souhaite à faire part d’une anecdote le concernant qui servira le lendemain au cours du premier atelier. Quelques liens de complicité se créent déjà entre les membres.

S’ensuit un “brainstorming” dans chaque groupe afin d’établir des propositions de nom et de logo pour notre navire Entreprise (nos navigateurs profitant de ce moment pour instaurer une sympathique compétition) … cette première journée se clôture par une photographie collective.

 

Job Impact Lannion

Le Qui qu’a fait quoi ?

Le jour suivant est entamé par un atelier “ludique” sympathiquement nommé le “Qui qu’a fait quoi ?”  au cours duquel chaque groupe de la veille, à son tour, se place face au reste de notre équipage. Un à un les parcours professionnels (agrémentés parfois de l’anecdote clin d’œil plus personnelle de la veille) de chacun des membres d’un groupe sont révélés au reste du collectif avec comme “challenge” pour ce dernier de tenter de correctement identifier à qui attribuer le parcours décrit. La bienveillance, l’entrain et l’enthousiasme de nos navigateurs se répandent – s’il en était besoin – comme une trainée de poudre magique au sein de ce nouveau collectif. Sourire et bonne humeur assurés. La complicité entre tous les “matelots” se renforce, la cohésion se profile à l’horizon.

Le Baptême

Que serait notre Navire Entreprise sans moyen clair de l’identifier et de le reconnaître à coup sûr?

Les trois groupes sont donc réunis pour la prochaine étape de notre aventure: le choix définitif – parmi les différentes propositions foisonnantes du collectif – du nom et du logo. Après divers avis et échanges, nous arrêtons notre choix : notre navire Entreprise se nommera “Job Impact”. Il exprime clairement le but que nous poursuivons dans cette aventure et, par sa forme, illustre le dynamisme qui nous anime. Dynamisme et but poursuivi qui seront imagés dans notre logo par une cible dans le O de Job Impact et par le phare, symbole de nos côtes et guide qui ramène les marins au confort et la sécurité.

L’Organisation à bord

Notre Entreprise reposera sur cinq services:

* Le service Face à Face sera en charge de dénicher les recruteurs au sein de leur propre entreprise par secteur géographique.

* Le Centre d’appels se concentrera également sur le recherche de recruteurs mais via les outils de communications (téléphone, internet…) et par secteur d’activité

* Le service WEB sera garant de la saisie sur notre plateforme dédiée des propositions qu’auront récolté les deux précédents services.

* Le Service des Ressources Humaines assurera la cohésion de l’équipage, la logisitque et l’aspect administratif.

* Le service Communication comme son nom l’indique se consacrera à la communication tant interne qu’externe

Après nous avoir décrit précisément chaque service, nos navigateurs nous invitent à réfléchir et faire deux choix de préférence parmi les cinq options qui s’offrent à nous, en nous précisant que dès le lendemain nous serait révélée notre affectation.

Le dernier jour de la semaine est ouvert par notre prise de poste et les premières mises en place organisationnelles de nos services respectifs…la journée passe bien vite dans l’effervescence des premiers instants concrets…

Nous nous quittons tous en fin d’après-midi un peu étourdis mais impatients de nous retrouver le mardi suivant et de nous engager plus avant encore dans cette merveilleuse aventure qui nous tend les bras…Pas à pas notre galère se transforme en un fier navire prêt à appareiller et prendre le large…

Rédigé par Benjamin Rio & Aigle Vallart